Petites méditations sur la 

Je ne pense pas que les gaulois avaient peur "que le ciel leur tombe sur la tête". "Ciel" est souvent une façon de désigner l'univers, le cosmos, le monde qui est en un certain temps. Je pense plutôt qu'il faut comprendre "que l'univers cesse d'exister".

Et pourquoi pas ? Les vickings, dont la cosmogonie est, par certains points, proche de celle des celtes, croyaient au Ragnarok... Mais le Ragnarok n'est pas la Fin absolue: d'après la prédiction des nornes, quand s'éteindra l'incendie de l'arbre Yggdrasil, embrasé lors des combats mais dont le tronc n'aura pas brûlé, un homme et une femme en sortiront et d'eux, sur les branches qui pousseront à nouveau à l'arbre, renaîtra un nouveau monde.

Qu'en était-il chez les celtes ?

Je dois dire que chez eux, les choses sont tellement cycliques que je ne vois pas, paradoxalement, parmi mes lectures, la moindre légende évoquant une "fin"... Et pourtant, de par cet aspect cyclique des choses, il est évident que ce qui est sorti de "l'Indifférencié" au début des temps y retournera, même si ça n'est que pour en ressortir sous une autre forme.

Donc... Oui, je pense, ils croyaient à la possibilité de la fin du monde. Mais la craignaient-ils ? Grave question, ça...