fau_flo_sylvestre

Il existe, dans la mythologie amérindienne du Canada un être terrifiant de cruauté. Par son apparence et son mode de déplacement qui le rapprochent de l'être humain, c'est un cousin du "big foot" (sasquatch), mais les confondre serait une terrible erreur... Mortelle !

J'ai parfois lu, ici ou là, que le wendigo était une sorte de loup-garou. Au début, j'ai accepté cette idée, mais je n'en suis plus si sûre.

2011-02-16-a

Le loup-garou s'emplit, à date lunaire, de férocité pure. Le wendigo est en permanence empli d'avidité dévorante, et loin de décroitre, cette faim ne fait jamais que s'accroître. Le mode de contamination diffère aussi. On ne devient garou que par morsure d'un garou. Pour le wendigo, les causes sont plus variées. La première cause est le fait de se livrer au cannibalisme. Etre une personne avide ou excessive d'une façon ou d'une autre peut également y mener. Voir un wendigo peut suffire à être contaminé. Il n'est même pas utile de le voir : si le wendigo le veut, il peut posséder mentalement une personne à distance et la transformer. Selon certaines légendes (sioues, non algonquines) avoir eu le coeur brisé peut également faire de vous un wendigo (tâchez de réussir vos ruptures amoureuses, donc, pour ne pas finir comme ça) .

Bien que la description physique du wendigo dans les légendes tienne souvent plutôt du zombie (pas toujours, voir en bas d'article) on peut se demander s'il n'y a pas un rapport avec le glouton (aliascarcajou, en anglais "wolverine"), puisque la tradition a attaché à cet animal une réputation de cruauté avide doublée de celle d'être un mauvais esprit. Les noms donnés au wendigo le rattachent aussi, parfois, au hibou.

Carcajou-Serval

Le "glouton" n'est pas une créature purement amérindienne. Il est connu aussi en Europe... Où il avait également réputation de cruauté. Avec les siècles, c'est l'idée de gourmandise qui s'est attachée à son nom... Au XIII° siècle, pourtant, une chanson l'emploie pour désigner, semble-t-il, une brute accomplie (qu'Amour rendra courtois et bon!).

Le wendigo est est créature fortement liée au froid. Son coeur est en glace. Inutile, donc, d'espérer de lui la moindre pitié ! On peut le tuer en faisant fondre ledit glaçon. Evidemment, pour le faire fondre, il faut déjà mettre la main dessus, opération qui risque de n'être pas des plus aisée.

Loin d'être seulement affamé de chair humaine, le wendigo dévore tout ce qui se présente à lui : champignons, bois pourri, plantes des marais, bêtes en tous genres...

Certains éléments des légendes qu'on connait de nos jours sont peut-être des traces venues des folklores européens. Le fait de pouvoir tuer le wendigo avec une balle en argent, par exemple... En Europe, l'argent est lié à la lune, ce qui justifie son usage contre le garou, mais ici, outre que le fusil est un objet d'apparition tardive : pourquoi ce métal ? Je soupçonne aussi les récits de contamination par morsure (mais c'est juste une impression).

2011-02-16-b

Le mythe du wendigo porte en lui l'interdit du cannibalisme de façon très visible... Mais contrairement au thème du loup-garou dévoreur (de bêtes ou d'hommes), ce n'est pas un danger extérieur à la communauté ou à soi. Au contraire... Puisque l'interdit touche aussi bien les membres de tribus voisines et rivales ! Le danger est intérieur. Il n'est pas seulement ici, question de craindre un monstre éventuel qui viendra rôder, mais aussi d'éviter de devenir ce monstre... Dans le mythe du loup-garou (tel que le moyen-age l'a fait parvenir à nous, mais de cela, on reparlera), la transformation s'évite qu'en évitant dêtre mordu.

Dans un pays où les hivers sont longs et rudes, le gibier rare, les tribus rivales, la faim peut être dévorante... D'où l'importance d'un tabou absolu sur ce sujet. A tel point que les algonquins préféraient se suicider plutôt que manger de la chair humaine. Le wendigo est voué à une faim de plus en plus dévorante, de plus en plus terrible. Chaque repas qu'il prend augmente et sa taille, et sa faim.

On pourrait se dire qu'il est parfois décrit comme un squelette en décompoition, ce qui laisserait supposer qu'il est autorisé, quand même, à disparaitre... Pais il est aussi parfois décrit comme une ombre-esprit, ce qui invalide cette déduction. Pauvre wendigo ! Son supplica ne prendra donc jamais fin ?

Terrible malédiction que celle-là !

L'apparence du wendigo varie selon les légendes. Ce peut être un cadavre putréfié, squelettique, dans lequel on voit clairement son coeur de glace, un monstre semi-animal (de type garou), un hominidé (comme le big foot, alias sasquatch) ou bien une ombre.

On peut y voir, peut-être, une "incarnation" de l'hiver dévorant, avec le froid et les famine qu'il amène.

Tout autant que la malédiction qui frappe les égoïstes et les personnes excessives...

Wolverine

Puisque j'ai cité (un peu plus haut) le nom anglais d'une certaine pauvre bête de l'ordre des mustélidés en laquelle les algonquins voyaient un mauvais esprit... Il peut être intéressant de se pencher un instant sur un individu à l'état-civil aussi flou que ses coups de griffe sont nets.

Il ne vous aura pas échappé, je suppose que, tout comme le wendigo, notre ami est étroitement lié au froid et à la férocité dans le combat. On peut facilement voir en lui quelque chose d'un loup-garou, ou d'un lynx-garou. D'ailleurs, lors des premières traductions françaises, le personnage se nommait Serval (sorte de chat sauvage africain, à côté du glouton ci-dessus) et... Le carcajou est aussi appelé "chat de montagne" (ça n'est pas un félin, mais de toutes façons, le nom "wolverine" le rattacherait tout aussi faussemnt aux canidés, donc, pas de jaloux!). Soit dit en passant que comme chat, ça n'est pas petit... Mais revenons à la mythologie, et ne nous égarons pas en zoologie.

Ici, on n'a pas la terrible malédiction du wendigo, dont la souffrance s'accroit au fur et à mesure qu'il tente de l'apaiser... Comme le tonneau des Danaïdes qui se vide au fur et à meure qu'on le remplit ! Pourtant, ce n'est peut-être pas définitif, ce n'est peut-être que l'effet de l'environnement dans lequel évolue Logan. Qui sait ce qu'il deviendrait, livré à ses instincts rageurs ? Car il est est facilement extrême... Comme ces hommes qui, chez les algonquins, tombaient victimes d'une malédiction qu'ils avaient, sans s'en rendre compte, tissée eux-mêmes.

Est-ce un hasard si les créateurs de chez Marvel ont fait de lui un canadien ?

2011-02-16-c

Photos du serval, du carcajou et de notre ami à longues griffes = merci google...

(Juste au passage = il est rudement chouette comme ça Hugh Jackman, hein ? Hein ? Nan ? Ah, oui... En même temps, vaudrait mieux attendre qu'il aie rentré ses griffes pour aller le lui dire, peut-être...)