Petites méditations sur la 

Il est, dans la culture légendaire celte, une étrange permamence de l'importance donnée à la couleur or.

Je pense ici au nain Gwyon, au druide Gwydion, au "chaudron d'or", etc.

Faut-il y voir une obsession pour ledit métal précieux (parce que rare) ? Ca serait un peu primaire... Et ça n'expliquerait rien, même si j'ai souvent vu l'explication "l'or est précieux dans toutes les cultures, voire sacré, parce qu'il est rare et incorruptible, c'st à dire inoxydable". Explication, qui, déjà, se vaut, vous me direz...

Mais l'or n'est pas seulement inoxydable, il est aussi particulièrement brillant, bien plus que le bronze. Il a la brillance du soleil.

Petit écart par une autre variété de personnages : ceux que leur nom rattache à la couleur blanche.

Tous les "Gwen", "Gwenifr", "Blowenn" etc.

Ici, je pense à un petit détail qui nous avait été dit, en Fac, à propos de la couleur blanche dans la langue latine : l y a plusieurs termes pour la désigner. L'un d'entre eux désigne un blanc "brillant". C'est celui qui a donné le nom de la ville d'Albe et celui d'Albion (pour l'Angleterre).

L'or, donc, ne serait pas à envisager par son aspect de métal jaune mais par celui de métal brillant.

De même que la fameuse "Mer de Verre", qui porte aussi en elle, même si on peut penser pour elle à une forme tardive (déformée d'un auter mot), l'idée de brillance.

*

*

La deuxième image, sur cet article, est comme la première tirée du 2° épisode de la GHT, mais à relier à un autre (chronologiquement très antérieur), car il s'agit d'un Hors-Texte... Petite ouverture sur une phase temporelle que j'aborderai plus tard (et que j'aimerais bien aborder vite, d'ailleurs, mais je tiens à être "au point" quand je le ferai, surtout au niveau documentation...)