29 septembre 2010

Faust et compagnie

Le terme "sage", au moyen-âge (celui des romans, des fabliaux, des universités et des chevaliers), est à traduire par "savant". On n'image pas, alors, que celui qui détient la connaissance puisse ne pas être sage. L'étude des sciences ne peut que conduire à la sagesse de l'âme. C'est ainsi. Et c'est comme ça, même si, pour nous, ça peut sembler naïf... Il est, bien sûr, à cette époque, une sagesse très particulière, et qui est "hors catégorie". Je parle de celle des artistes, et principalement des... [Lire la suite]