02 novembre 2011

* L'Beau Léo (15/15)

Angélique et Spikky, ce duo aussi désastreux que débordant de cette vie ténébreuse caractérisant les vampires étaient sortis depuis longtemps. Les boiseries rougeâtres du bureau étaient était retombées dans un silence paisible. Parfois, le grand miroir au-dessus de la cheminée renvoyait sur les beaux volumes reliés de cuir rouge une tache de lumière. Leo se laissait paresseusement bercer par le ronronnement de gros chat de la circulation routière, pourtant quand le voyant lumineux du téléphone s'alluma, sa main se posa dessus à... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2011

* Rêves de vampires

Silence absolu dans la crypte. Comme tous les soirs, Lili s'est réveillée la première et elle démêle nerveusement ses interminables cheveux de nuit, qui ont poussé de trois fois la longueur de sa main pendant la journée. Il serait plus juste de dire qu'elle les débroussaille, d'ailleurs. Le son sourd d'une tête qui heurte un couvercle retentit derrière elle, et une pluie de jurons délicieusement XVI° siècle retentit très fort. Dans cinq minutes, il n'y aura plus ici, un seul vampire endormi, ni dans tout le quartier, sauf... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2011

* L'Beau Léo (14/15)

  Le geste impératif de Leo désignant le sous-sol, sembla glacer de terreur les deux vampires à casquette à qui il était destiné. Jules, un temps, eu l'impression qu'ils allaient refuser d'obéir, mais ils se reprirent. Etait-ce à cause du regard vert, plus durement lumineux qu'il n'en avaient coutume ? Etait-ce à cause du rire d'Olga, qui s'apprêtait déjà à entraîner toutes les vampiresses présentes à se moquer d'eux ? Etait-ce à cause des lèvres un peu trop pâles de Leo, qui se relevaient doucement sur ses crocs ? Ils se... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 09:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2011

* L'Beau Léo (13/15)

    Leopold avait eu beaucoup de mal à reconnaître le jeune baron en ce petit jeune homme replet et mou dans tous ses mouvements, aux doigts boudinés porteurs de trois grosses bagues. L'oeil expert de Leopold, avant qu'il ne ramène dessus son autre main pour les cacher, avait reconnu un sceau de protection contre les mauvais sorts, une pierre d'amour, une pierre à écarter les fantômes. Cette dernière portée à un doigt qui n'était pas le bon. Il avait énormément changé... Mais à vrai dire, ressemblait maintenant beaucoup... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 août 2011

* L'Beau Léo (12/15)

    Entendre évoquer Oscar, le patron du café, tellement bien absent qu'il avait fini par quelque peu en oublier l'existence, rappela soudain à Jules ladite existence un peu fantôme et que Leo n'était le « patron » que par intérim et pour deux ou trois jours.  De toutes façons, la clientèle était presque aussi absente que le patron du bar... Sans doute à cause du « tueur de la pleine lune » qui ne devait pas donner grande envie aux gens de sortir le soir. L'interrogation muette qui commençait à peine à... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 août 2011

* L'Beau Leo (11/15)

    Le mug, sur la table, avait refroidi et devait être imbuvable, mais Leo s'en fichait, à vrai dire. Il était remonté, une fois encore, très loin dans ses souvenirs, et le dégoût d'une tasse de sang à température trop basse ne l'atteignait plus. - « Leopold ! Veux-tu bien descendre de ce mur ? C'était peut-être la dernière image nette qu'il avait de la robuste paysanne qui l'avait élevé jusqu'à ses sept ans... Comme il ne descendait pas assez vite du muret séparant la cour de la maison du poulailler de la mère... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 juillet 2011

* L'Beau Léo (10/15)

  Incapable de faire un mouvement, vidé de ses forces comme jamais plus il ne l'avait été depuis l'instant où il avait senti couler dans sa gorge les quelques gouttes rouges par lesquelles Olga l'avait rendu éternel, Leo essayait encore de résister à cette force qui l'entraînait... Mais toute sa volonté n'y suffisait plus. Il n'avait plus aucune force, plus aucun pouvoir, et c'était sa propre énergie qui était employée à agir sur lui par télékynésie. Chienneté de vie... Chienneté d'éternité ! Lui faire ça alors qu'il... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juin 2011

* L'Beau Léo (9/15)

  Les réflexions, pourtant profondes, de Jules furent interrompues par un cri de Géraldine. Leo, se tordant en grimaçant, semblait être en train de résister contre quelque chose... Mais quoi ? Jules avait beau regarder, il ne voyait rien, ni personne. Le tueur de la Pleine Lune n'était quand même pas invisible ? Il regarda dehors. La lune avait l'air d'avoir atteint un cercle parfait... Mais il aurait fallu une lunette pour en être bien certain. Ou peut-être, des yeux de vampire. Géraldine poussa un autre cri... Elle... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juin 2011

* L'Beau Léo (8/15)

    - « Tu penses encore à autrefois, mon crapaud... Tu sais pourtant que ça te fait digérer de travers ? Qu'est-ce qui ne va pas, encore ? Tu ne vas pas, à nouveau, te mettre à collectionner les posters de coucher de soleil, j'espère ? »  Leo aurait voulu, comme autrefois, pouvoir dire à Géraldine que le seul soleil qui importait, c'était celui de ses cheveux, mais elle avait vu juste. Elle voyait toujours juste, en lui. Elle avait tellement raison qu'il venait de télécharger un coucher de soleil pour son fond... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2011

* L'Beau Léo (7/15)

    A défaut de promettre un article susceptible d'une bonne rémunération et peut-être d'un début de gloire journalistique, cette affaire était en tous cas des plus passionnantes. Jules y trouvait tous les ingrédients qui manquaient invariablement aux romans-feuilletons de son cousin : un tueur mystérieux aux mobiles tout aussi impénétrables que son identité et l'arme employée, la jalousie d'une amante délaissée, un chef de bande plus pacifique que dangereux mais sans doute entouré de rivaux désireux de lui arracher le... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,