13 avril 2011

L'ours, le loup, le chien, et la guerre ...

La guerre est chose très présente dans les anciennes civilisations... Même si elle n'a pas grand-chose à voir avec celles qui se font de nos jours. De ce fait, les guerriers y avaient également une grande importance, ou plus exactement, les hommes capables de se battre efficacement, car le guerrier professionnel n'est pas une généralité et même, par logique, n'apparait que lorsqu'il est possible de laisser à une partie du groupe le loisir de s'entraîner au combat... Que ça soit pour se défendre contre les attaques du groupe voisin... [Lire la suite]

13 février 2010

Ambrosius Myrdinus

Les traditions médiévale, romantique et néoceltique l'ont nommé « Enchanteur Merlin » et lui ont donné une iconographie de vieillard à longue barbe blanche et robe bleue, parfois parsemée d'étoiles et portant manteau bleu sombre ou noir. Un chapeau de couleur assortie, et qui peut être haut et pointu ou bien plat et très large vient parfois s'y ajouter. S'il a un animal familier, ce peut être un hibou. Il est parfois équipé d'un très grand bâton mais s'en sert rarement comme canne. C'est un vieil homme sage mais peu sociable qui... [Lire la suite]
12 août 2009

>L> Corto en mode celtico-arthurien ...

Est-il besoin, seulement, de présenter ce personnage et son auteur ? Ils figurent au Panthéon de la BD, en place d'honneur, et je n'ai pas l'impression de pouvoir dire quelque chose de nouveau sur leur compte. Hugo Pratt a envoyé Corto Maltese se frotter à l'univers celte et à la légende arthurienne à deux reprises... Deux albums assez chronologiquement éloignés dans son oeuvre, et pour cela, sans doute, ils n'ont pas le même ton et pas le même style graphique. En fait, ils n'ont presque rien en commun ! "Les Celtiques" est... [Lire la suite]
19 juillet 2009

= La légende et les autres.

La "Geste" comporte des personnages qui ne font pas partie de la légende arthurienne... Ils ont, pour la plupart, été inventés pour des raisons pratiques. Certains d'entre eux me sont très chers. Peut-être parce que je les ai façonnés avec plus de liberté que les autres, déjà pratiqués par tellement d'auteurs ! Keuawin fait un peu exception. Je n'avais aucune raison de l'inventer. Il m'est venu comme ça, c'est tout.Son nom, quand je l'ai créé, venait d'un personnage du roman "les Dames du Lac". Il n'a pas beaucoup changé mais... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2009

Les deux Yvain

Petites méditations sur la Les romans arthuriens font très clairement mention de DEUX chevaliers nommés Yvain, et étant frères. Je n'ai pas inventé ce point de détail original, et vous admettrez qu'il aurait été dommage de passer à côté. L'un des deux est dit "Yvain au lion", l'autre est dit "Yvain Gwri". Parfois, il est spécifié que l'un des deux est un bâtard (ce qui explique un peu le doublon sur le prénom, puisqu'alors, ils n'ont pas la même mère). Dans mon histoire, le coupable dudit doublon... [Lire la suite]
22 avril 2009

>L> Le Lancelot de Ch de Troyes et le Lanval de M de France

Le Lai de Lanval. Marie de France Autant Lancelot est connu, autant Lanval ne l'est pas. Autant Chrétien de Troyes a été un auteur glorifié et célèbre en son temps, autant Marie de France est toujours restée un peu en retrait, ce qui, tout en écrivant comme un homme, lui a évitée d'être critiquée de le faire, car ils sont exactement contemporains. Lui vivant en Champagne, elle en Angleterre (d'où son nom car elle était sans doute d'origine française). Un lai est une oeuvre assez courte. Si la littérature médiévale vous inquiète... [Lire la suite]
25 février 2009

>L> Les Romans de la Table Ronde. Présentés par J Boulenger

Quel âge avais-je la première fois que j'ai réveillé ce bouquin, dont je n'avais jamais vu que la tranche blanche et un peu rébarbative ? Je ne sais plus. J'étais au collège, en tous cas, ça j'en suis sûre. Et en le lisant, tous les rêves que m'avaient donnés Mr Merlin (série TV) ou Tom Pouce quand j'étais petite, se sont réveillés. Il faut savoir que j'étais très "indiens d'amérique" en ce temps-là et que je le suis restée longtemps. Je n'ai pas tout à fait fini de l'être d'ailleurs. Donc, collégienne ou pas, j'ai adoré ce... [Lire la suite]
04 février 2009

= Myrdin

On le verra assez peu, et même très peu, dans GRISANDOLE... Mais il est présent, et bien présent. Il a, au début de l'album (qui dure quand même plus de 10 ans, mine de rien), 44 ans. Ca n'est pas beaucoup, à notre époque, mais en ces temps-là, on vieillissait vite. Il est donc déjà un vieillard, et ses cheveux, qui étaient autrefois d'un blond très clair, sont déjà blancs ce qui, ajouté à sa longue barbe, le vieillit encore davantage. Il n'en est pas pour autant un vieux bonhomme croulant... Loin de là. C'est juste un druide... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 janvier 2009

>L> Prince Valiant in the days of king Athur. H Foster

J'ai découvert Vaillant au milieu des BD qu'on m'amenait pour me distraire, un temps d'hospitalisation. Ca a été un choc ! Harold Foster était, et je défierai en duel quiconque prétendra le contraire, un grand maître parmis les trouvères de la bande dessinée. Un très grand ! Loin des chevaliers héroïques, sûrs d'eux et toujours sans reproche, Foster a campé des personnages qui, tout en jouant le rôle que la tradition leur insigne, ne se prennent pas trop au sérieux et prennent le temps de vivre et même parfois celui de... [Lire la suite]