29 septembre 2010

Faust et compagnie

Le terme "sage", au moyen-âge (celui des romans, des fabliaux, des universités et des chevaliers), est à traduire par "savant". On n'image pas, alors, que celui qui détient la connaissance puisse ne pas être sage. L'étude des sciences ne peut que conduire à la sagesse de l'âme. C'est ainsi. Et c'est comme ça, même si, pour nous, ça peut sembler naïf... Il est, bien sûr, à cette époque, une sagesse très particulière, et qui est "hors catégorie". Je parle de celle des artistes, et principalement des... [Lire la suite]

22 août 2009

Nulle Sagesse sans Folie ?

Petites méditations sur la  Le fou et le sage... Le sage et le fou... Les deux en une même personne, et les deux dont on ne sait pas bien lequel est fou et lequel est sage, et inversement... Voilà un bien joli paradoxe ! Un peu facile, même. Pourtant, facile ou pas, c'est un paradoxe des plus incontournables dans l'univers celte. Myrdin est un très bon exemple de "fou sage". Mythe celte ? Est-ce si sûr ? Pas si celte que ça... La folle sagesse est un de ces points communs entre la mythologie celte... [Lire la suite]
15 novembre 2008

= Fou... Ou sage ?

Le goût du paradoxe est chose très celtique. Vous connaissez sûrement celui du fou et du sage... Le plus sage des fous, le plus fous des sages... Ouille ma tête! Pas facile de démêler ça. Non, je ne vais pas, ici, vous présenter un druide. Seulement un homme qui veut qu'on lui f... la paix. Personne ne l'accusera d'être un lâche. C'est le guerrier le plus vaillant de toute la Celtique (un seul concurrent éventuel, et c'est celui avec qui il est en train de parler). Une montagne de muscles réputée invincible... Mais un peu trop... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,