21 septembre 2011

* L'Beau Léo (13/15)

    Leopold avait eu beaucoup de mal à reconnaître le jeune baron en ce petit jeune homme replet et mou dans tous ses mouvements, aux doigts boudinés porteurs de trois grosses bagues. L'oeil expert de Leopold, avant qu'il ne ramène dessus son autre main pour les cacher, avait reconnu un sceau de protection contre les mauvais sorts, une pierre d'amour, une pierre à écarter les fantômes. Cette dernière portée à un doigt qui n'était pas le bon. Il avait énormément changé... Mais à vrai dire, ressemblait maintenant beaucoup... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 août 2011

* L'Beau Leo (11/15)

    Le mug, sur la table, avait refroidi et devait être imbuvable, mais Leo s'en fichait, à vrai dire. Il était remonté, une fois encore, très loin dans ses souvenirs, et le dégoût d'une tasse de sang à température trop basse ne l'atteignait plus. - « Leopold ! Veux-tu bien descendre de ce mur ? C'était peut-être la dernière image nette qu'il avait de la robuste paysanne qui l'avait élevé jusqu'à ses sept ans... Comme il ne descendait pas assez vite du muret séparant la cour de la maison du poulailler de la mère... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juin 2011

* L'Beau Léo (9/15)

  Les réflexions, pourtant profondes, de Jules furent interrompues par un cri de Géraldine. Leo, se tordant en grimaçant, semblait être en train de résister contre quelque chose... Mais quoi ? Jules avait beau regarder, il ne voyait rien, ni personne. Le tueur de la Pleine Lune n'était quand même pas invisible ? Il regarda dehors. La lune avait l'air d'avoir atteint un cercle parfait... Mais il aurait fallu une lunette pour en être bien certain. Ou peut-être, des yeux de vampire. Géraldine poussa un autre cri... Elle... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juin 2011

* L'Beau Léo (8/15)

    - « Tu penses encore à autrefois, mon crapaud... Tu sais pourtant que ça te fait digérer de travers ? Qu'est-ce qui ne va pas, encore ? Tu ne vas pas, à nouveau, te mettre à collectionner les posters de coucher de soleil, j'espère ? »  Leo aurait voulu, comme autrefois, pouvoir dire à Géraldine que le seul soleil qui importait, c'était celui de ses cheveux, mais elle avait vu juste. Elle voyait toujours juste, en lui. Elle avait tellement raison qu'il venait de télécharger un coucher de soleil pour son fond... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2011

* L'Beau Léo (7/15)

    A défaut de promettre un article susceptible d'une bonne rémunération et peut-être d'un début de gloire journalistique, cette affaire était en tous cas des plus passionnantes. Jules y trouvait tous les ingrédients qui manquaient invariablement aux romans-feuilletons de son cousin : un tueur mystérieux aux mobiles tout aussi impénétrables que son identité et l'arme employée, la jalousie d'une amante délaissée, un chef de bande plus pacifique que dangereux mais sans doute entouré de rivaux désireux de lui arracher le... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 avril 2011

* L'Beau Leo (6/15)

    Les ombres, depuis longtemps, avaient envahi les jardins. Leopold, n'ayant rien repéré de particulièrement suspect durant sa ronde, et sachant que son père lui reprocherait toute prise de risque inconsidérée, s'apprêtait à retourner vers les lumières étincelantes et bruyantes de la salle de bal, quand il sentit une main effleurer son bras. Cette nouvelle, présentée ici voilà trois ans (que le temps passe!) sous sa forme "primaire" ou "primordiale" ou "1° jet" a été finalisée et joint à cinq autres pour constituer... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 avril 2011

* L'beau Leo (5/15)

  Jules laissa une main anonyme lui glisser une tasse chaude dans la sienne, sans cesser de regarder dehors. Il essayait de faire abstraction de la présence pourtant fort intéressante, des jolies vampires qui, en l'absence de tout client dans le bistrot, avaient pris leurs aises au point que deux d'entre elles avaient été chercher leurs tricots et une troisième les pièces d'une chemise de nuit qu'elle n'avait pas encore cousue. Garder la tête sur les épaules, et bien froide, qui plus est, devenait en de telles circonstances... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 mars 2011

* L'beau Leo (4/15)

  Henriette, Geraldine et Olga avaient fait leur entrée juste à point pour tirer aussi bien Leo que Jules d'une conversation qui n'en était même plus au stade du risque d'enlisement. La première arrivée près de lui colla dans les bras de Leo une cage contenant un coq. Les deux autres en déposèrent deux autres sur une table. Gaston tenta vainement de trouver quelque amusement à la grimace écoeurée de son beau-frère devant le spectacle de Leo en train de boire. Il fallait bien reconnaître que ça manquait de panache, et que ça... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 février 2011

* L'beau Leo (3/15)

Secouant ses grosses chaussures, encore alourdies par la boue des travaux qui se faisaient dans la rue voisine, Jules se laissa tomber sur la première chaise venue, avant de parcourir le troquet d'un rapide mais expert coup d'oeil. Pas le genre de baraque où il s'attendait à prendre un verre un jour avec son beau-frère... Mais bon, puisque Gaston l'avait si gentiment invité à partager son enquête, il n'allait pas faire le difficile. Le journalisme a ses exigences. Le métier de détective privé aussi. Le pire étant que parfois, ça se... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 08:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 février 2011

* L'beau Léo (2/15)

Ah ! Qu'il était joli, le nouveau bibi d'Huguette ! Et qu'elle était gracieuse, cet été dans sa robe de qu'elle avait fait tailler un peu courte parce que, disait-elle, elle ne voulait pas être gênée à bicyclette ! Et qu'elle l'était encore dans sa pélerine sombre et bien chaude ! Et que ses petits pieds virevoltaient donc légèrement, en toutes saisons, sur les pavés où Gaston, lui, quoi qu'il fasse, se tordait les pieds trois fois par jour ! Tous les matins, quand il entendait passer le laitier, Gaston vérifiait rapidement le... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,