08 août 2009

* Cycle ...

Cycle en rouge, blanc et noir ...   Je fus, voilà si longtemps que j’en ai perdu le souvenir, goutte d’eau très haut figée dans les vents par le souffle d’un être au-delà ou par la lumière qui brillait alors sur moi. En cette vie, je restais longtemps à briller avec de nombreuses gouttes semblables à moi, ou peut-être cela ne dura-t-il qu’un instant ? Puis je tombai et là encore je ne saurais pas dire combien de temps dura ma chute. Tout juste eu-je la sensation que cette lumière, à force de briller sur moi, avait fini par y... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 janvier 2009

La triple Eithne

Petites méditations sur la  Les triples déesses-mères sont assez nombreuses dans les légendes et la statuaire celtique. Parfois, le caractères triple du personnage n'est associé qu'à une partie de sa personne. Dans le cas d'Eithne (ou Etaine), c'est très clair: elle est on ne peut plus triple, de par ses incarnations successives qui, pourtant, ne sont que trois figures de la même déesse. On associe Etaine et Eithné, pourtant, au sein d'un même dictionnaire de mythologie, on trouve aisément de grosses discordances entre les... [Lire la suite]
08 novembre 2008

* Le filleul de la Mort

Un manouvrier, qui avait déjà nombreuse famille, se trouva un jour avoir un fils de plus. La nouvelle lui en fut portée par un voisin, alors qu'il était encore aux champs. Il finit sa journée, ayant (après tout) une bouche de plus à nourrir puis, le soir tombant, se mit sur le chemin du retour, ruminant la question de ce qu'on allait faire ce ce petit. Il y avait déjà tellement d'enfants à la maison ! Tous forts et solides, certes... Mais il fallait les nourrir, et il y avait si peu d'embauche dans le pays ! Avant toute chose,... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 novembre 2008

Les 3 morts et les 3 vifs

Petites méditations sur la La fin du Moyen-Age (ce qui en est le plus connu) a été une période d'omniprésence de la Mort. En avait-on plus peur qu'avant ou après ? Difficile à dire... En tous cas, on vivait avec elle en permanence et on la représentait de façon très réaliste, aux abords des cimetières, dans les cimetières, aux frontons des églises, dans les églises, dans les livres d'heures, etc. C'est le temps des cadavres qui marchent au-devant des vivants et qui dansent avec eux.C'est l'âge d'or de contes issus sans... [Lire la suite]