24 novembre 2010

Anguis malum

Les auteurs antiques et médiévaux mélangent un peu reptiles et batraciens. Le lézard des murailles, la grenouille rainette, et le basilic sont à considérer comme étant des serpents. Evidemment... A l'école, ça n'est pas tout à fait ce qu'on apprend. Un lézard a des pattes, un serpent n'en a pas, n'est-ce pas ? Ce qui place l'orvet dans la catégorie des serpents, chose qui peut se discuter, puisqu'il s'agit, comme chacun sait, d'un lézard, sa queue étant détachable...   Mais bon, puisque ma question, ici, est le bestiaire... [Lire la suite]