05 décembre 2011

Saint Nicolas

Dans les "Papiers du Secret" de la commune de Dijon, au XV° siècle, la date du 6 décembre est celle à laquelle on peut lire, année après année, l'attribution d'une somme d'argent aux musiciens qui seront en charge d'animer la ville pendant les fête, afin qu'ils se costument. Lors de ma maitrise, cette constatation m'avait un peu surprise... Comment les musiciens aurait-ils pu, en si peu de temps, se faire des habits avec le tissu à eux payé ? Mais ça n'était pas mon sujet... Roule le microfilm, je passais déjà à la suite... La... [Lire la suite]

08 novembre 2009

* La taverne de Diogène - IV -

Retrouver l'épisode 1 Cette terrible journée resta ancrée dans la mémoire de chacun des enfants de Margot et Théophile pendant des années, y compris dans celle de Marinette, qui n'avait pourtant pas encore deux ans pleins. Seule Gatienne, qui dormait paisiblement dans son couffin et ne s'était rendue compte de rien eut le désespoir d'avoir été présente et de ne pas se souvenir. Tandis que la mère Moniot examinait d'un oeil soupçonneux les deux arrivants en se demandant s'il fallait les inviter à partager le repas du soir ou bien... [Lire la suite]
02 novembre 2009

* La taverne de Diogène -III -

Retrouver l'épisode 1 S'étant chargée d'un passager supplémentaire, quoique peu encombrant car épisodique et doté, de plus, de l'étrange capacité de réduire sa taille à celle d'une souris, la Taverne du Père Moniot devint très vite plus florissante qu'elle n'avait jamais été. Fini les tonneaux trop rapidement vidés. Fini les jambons trop petits. Fini les roues qui tombent dans une ornière et que les enfants doivent aider à dégager. Au moindre petit souci, la solution était devenue de faire signe à Marjolaine pour qu'elle sorte son... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 octobre 2009

* La taverne de Diogène - II -

Retrouver l'épisode 1   La taverne du père Moniot aurait pu rester à jamais un simple tonneau, même très grand, hissé dur une charrette. L'attraction faisait déjà une bien belle enseigne, certes et la cuisine de « la mère Moniot » et de sa fille étant connues en tous lieux depuis longtemps, on se pressait autour des deux charrettes et des mules sitôt qu'on apercevait, sur un marché, le fameux tonneau sur lequel, s'aidant du grand filet que leur père avait tendu pour y accrocher des feuillages, les enfants grimpaient admirer... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 octobre 2009

* La taverne de Diogène - I -

La taverne de Diogène est à ce jour bien connue là où il y a des tournois ou des foires. La bonne humeur de son patron y est pour beaucoup. L'apparence de la taverne, qui date à peu près du temps de la naissance dudit patron, y est pour bien plus. Pour conter l'histoire de cette taverne, il faut remonter au temps où elle n'avait pas cette apparence et où personne ne la nommait la taverne de Diogène parce que, étant tenue par le grand-père de celui-ci, elle était alors la taverne du père Moniot. Pourquoi le nommait-on ainsi, ce... [Lire la suite]
06 décembre 2008

Il était trois petits enfants ...

Difficile de faire remonter le bon Saint Nicolas (cliquez ici pour avoir la chanson de Saint Nicolas) à "nos ancêtres les gaulois"... Même si son imagerie est, comme la leur, très marquée de ces jolies couleurs un peu trop tranchées que les imprimeurs d'autrefois employaient pour les feuilles que l'on vendait ici et là et qui égayaient les chaumières. Saint Nicolas c'est, bien sûr, le patron des enfants, dans les régions du nord et de l'est. C'est l'ancêtre du Père Noël et avec sa figure d'éternel voyageur, sa grande barbe blanche... [Lire la suite]
29 novembre 2008

Le Dagda, son chaudron, sa harpe, son maillet, etc.

Petites méditations sur la  Je présente ici un "dieu au maillet", figure assez importante de l'imagerie religieuse gallo-romaine. Le récipient, toujours présent, est parfois petit (c'est le cas ici), parfois grand et peut aussi bien être un tonneau (plutôt au nord de la Gaule) qu'une amphore (plutôt au sud). parfois ce dieu se nomme Jupiter-Sucellus (au nord), parfois c'est Jupiter-Silvanus (au sud et en Italie). Contrairement à la plupart des dieux gallo-romains, il n'a pas de parèdre (c'est un dieu... [Lire la suite]