27 juillet 2011

>>> Sequana la sirène

 Sequana, pour nous, a le visage d'une nymphe couronnée de feuillages, qui regarde tristement nonchalamment s'éloigner un tout petit ruisseau qui deviendra comme chacun sait la grande rivière qui traverse Lutèce Paris. La grotte où elle s'ennuie derrière des grilles aux formes végétales, avec une grappe de raisin à la main parce qu'on n'a pas voulu être trop méchant avec elle et parce qu'elle est bourguignonne tout de même, est artificielle et a été construite exprès.  C'est dire si au XIX°... [Lire la suite]