Texte-Apocalypse

Le fond de l'air est un peu frais, vous ne trouvez pas ? Ah bon ? Non ? Vraiment ? Ca doit être la dernière ère glaciaire qui m'est restée sur le gosier. Elle est à peine finie après tout...

Ou alors, c'est une météorite géante et gelée qui vient de heurter la planète et de fondre d'un coup.

C'est pas tout, ça, mais avez-vous pensé, avant de sortir de chez vous, à regarder les prévisions météorologiques ?

Pas d'averse de grêlons enflammés en vue ? Pas de déluge devant durer quarante jours, un siècle ou deux, voire un petit millénaire ? Pas de séisme ravageur et occasionneur de tsunamis ? Pas d'épidémie d'éruptions volcanique, non plus ? Pas même une petite guirlande de tornades ?

Alors on va peut-être pouvoir mettre le nez dehors, aujourd'hui ...

Mais si jamais vous sentez un petit vent coulis, gardez votre anorak. Je le répète: la dernière ère glaciaire n'est pas loin... On n'est jamais trop prudent. Certains diront que de nos jours le climat se réchauffe. Si votre journal semble vous le confirmer, et si vous habitez en bord de mer, ne vous ruez pas pour autant à la plage. Entreprenez plutôt la construction d'une arche ou d'une maison submersible. Ne grognez pas. Le travail c'est la santé et votre épiderme est trop précieux pour que vous allez vous changer en écrevisse (encore que sous cette apparence, un pas, déjà, serait fait pour votre intégration à la vie sous-marine).

Les prévisions annoncent un violent vent de sable et justement, vous venez d'en voir un grain se poser sur les pages de cet article ? Panique à bord ! Hissez la grand-voile! Le vent du désert aura-t-il raison de vous et du reste de l'humanité ? Pouah ! A vos balais et à vos écopes! La lutte contre les démons du désert a commencé, comme au bon vieux temps de la lutte entre Horus et Seth... A coeur vaillant rien d'impossible et ça n'est pas un peu de silice qui va vous faire peur.

Autre cas de figure: la météo annonce des éruptions solaires en série. Est-ce qu'une telle chose va vous gêner ? Mais non... Il suffit de se mettre à l'abri, enfin! Et justement, vous avez en stock quelque part des scaphandres protecteurs qui vont se vendre comme des petits pains.

Plic-plac-frrrr... Plic-plac-frrrr... Ah tiens ? Une pluie d'acide ? Et pas marquée dans le journal, en plus ? A qui peut-on encore se fier ? Ah si... Ca devait être marqué là, dans le gros trou qui s'étale à côté de la carte à moité dévorée. En tous cas, ça tombe bien et c'est joliment corrosif. Vous avez à peine eu le temps de rentrer et vos chaussures ont disparu, de même d'ailleurs que votre veste. Dépêchez-vous de vous essuyer, mais ne vous plongez pas directement dans l'eau: ça ferait des projections d'acide partout dans la maison. Si tant est, bien sûr, que vous ayez encore une maison au-dessus de la tête, car elle pourrait bien être dissoute assez vite.

Mais voilà que la puie cesse déjà et qu'au milieu de l'odeur d'oeuf pourri qu'elle a laissé, vous entrevoyez des choses bizarres qui émergent du sol... Catastrophe! L'acidité toute nouvelle du sol a donné possibilité à des graines qui dormaient là (depuis quand?) de germer et elles sont en train d'envahir votre jardin et d'ailleurs, toute la ville. Ca va être jouasse pour aller à la boulangerie, demain matin...

Bien sûr, on peut envisager que ces adorables fleurs (qui, n'en doutons pas, feront très vite votre joie et l'admiration de vos voisins) seront un jour à l'origine de la fin de notre espèce, de par leur nature... Comment dire... Acide... Très acide! Beaucoup trop acide... Et cela surtout si les pluies qui les ont arrosées se produisent fréquemment.

N'oublions pas, bien sûr, que jusqu'à obtention d'un biotope équilibré, vous risquez d'assister à de nombreuses mutations végétales ou animales. Ce sera sûrement passionnant à observer, mais peut-être pas très sécurisant pour votre famille, si vous devez vivre au milieu d'une jungle corrosive en pleine évolution.

Mais qu'annonce donc aujourd'hui le bulletin météo de votre journal ? Obscurcissement complet du ciel dû à l'explosion d'un volcan dans des conditions inhabituelles ? Voilà qui est assez désagréable, mais sauf si vous êtes complètement opposé à un déménagement, la chose n'est pas un grave problème. D'abord parce que ça ne durera pas, et ensuite parce que c'est très local. Par contre, la même annonce avec pour motif une astéroïde de grande taille pourrait être un problème. Si tel est le cas, mettez-vous de suite en recherche de l'emplacement qui, sur la planète, a le plus de chance de voir revenir le plus vite un peu de lumière, ou bien, si vous disposez d'une navette privée, allez vous installer dans une cité spatiale.

Ne vous en faites pas... Les prévisions météo, c'est toujours faux, de toutes façons... Mais soyez prudent, quand même, et n'oubliez pas votre parapluie. On annonce une averse de micro-météorites radioactives dans la matinée.

 

*

En cliquant sur la bannière de cet article, vous trouverez d'autres contes et récits portant sur ce thème...