Source Ouest-France 20 janvier = cliquer ICI pour lire l'article en entier.

" L’universitaire Christian-Joseph Guyonvarc’h, linguiste et historien, spécialiste reconnu au plan international des études celtiques, est décédé le 9 janvier dernier.

Traduit dans une dizaine de langues, Christian-Joseph Guyonvarc’h était un spécialiste de la mythologie et des langues celtiques. Il avait soutenu sa thèse de doctorat d’Etat en 1980 sous la présidence du linguiste et philologue Georges Dumézil, qui n’a accepté cette responsabilité qu’à trois reprises au cours de sa longue carrière.

Né à Auray dans le Morbihan en 1926, bretonnant de naissance, c’est un spécialiste du monde celtique, et du druidisme. Il est philologue et linguiste, expert des langues celtiques antiques. Pendant 50 ans, avec sa femme, ils vont réaliser conjointement une œuvre scientifique, qui va révolutionner notre compréhension du monde celtique. Il avait d’ailleurs enseigné pendant plus de 20 ans l’irlandais ancien et le breton à l’Université de Rennes 2. Il maîtrisait les trois principales langues celtiques : gaélique, gallois et breton. "

Guyonvarch

 

Je ne peux pas dire que ça ne me fait rien.

J'ai éprouvé, lors de la lecture de sa traduction du "Dialogue des deux sages", beaucoup de reconnaissance envers lui, de me permettre de toucher ainsi du doigt ce merveilleux texte. Et que dire des commentaires ? Mais je vais quitter le sujet si je pars par là...

Il est parti à quintre-vingt cinq ans, je ne peux pas dire qu'il faille pleurer. Il a eu une belle et longue vie. Il a beaucoup apporté. Le voilà allé rejoindre son épouse Françoise Le Roux, partie il y a huit ans. Historienne comme lui, elle avait souvent travaillé avec lui. Leur travail a changé bien des choses dans l'histoire de la mythologie et des croyances celtes. Ils s'en sont allés, c'est l'ordre des choses, mais ils nous ont laissé un trésor.

*