Date_NaohHel

Dans les "Papiers du Secret" de la commune de Dijon, au XV° siècle, la date du 6 décembre est celle à laquelle on peut lire, année après année, l'attribution d'une somme d'argent aux musiciens qui seront en charge d'animer la ville pendant les fête, afin qu'ils se costument.

Lors de ma maitrise, cette constatation m'avait un peu surprise... Comment les musiciens aurait-ils pu, en si peu de temps, se faire des habits avec le tissu à eux payé ? Mais ça n'était pas mon sujet... Roule le microfilm, je passais déjà à la suite... La solution de cette énigme m'est venue... Je ne sais plus trop comment. En regardant une enluminure, je crois.... Au XV°, les musiciens et les serviteurs portent les couleurs d'un seigneur (ici de la ville) sous forme d'un grand rectangle de tissu fendu au niveau de la tête et portant des armoiries. Le blason de la ville de Dijon est uniformément rouge ("de gueules plein", si vous préférez). Quoi de plus simple, donc,que d'habiller les musiciens en un tour de main ? S'il fallait les vêtir aux couleurs ducales, ça serait une autre affaire... Mais aux couleurs de la ville, allons donc ! D'ailleurs, les "Papiers du Secret" ne précisent pas que les musiciens sont "aux couleurs de la ville" mais seulement qu'on a acheté du tissu rouge.

Ce qui, tiré du contexte dijonnais médiéval mais conservé en date du 6 décembre évoquera à bien des gens, je présume, un certain vieillard à barbe blanche.

Justement, le 6 décembre, c'est la Saint Nicolas...

Saint-Nicolas-lithographie

 Quand j'étais petite fille, le saint Nicolas de papier qui ornait les Saint Nicolas en biscuit ou en chocolat était vêtu de violet. Logique : c'est un évêque, pas un cardinal ! Mais on le trouve assez couramment en rouge et même parfois en blanc (il rejoint alors l'imagerie du "bonhomme Janvier" qui, dans un vieux livre des années 50 apportait la neige). Il est cependant indéniable qu'il soit l'ancêtre du Père Noël (autre bonhomme rouge)... Et le rouge au moins partiel est, finalement, plutôt ancien.

Celui de cette image 1900 est vêtu de rouge-blanc-vert = typiquement Noël, non ? Avec les dorures de sa mitre et de sa crosse en plus. Typiquement les couleurs de Noël, c'est à dire = le blanc de la neige, le vert des arbres à feuillage persistant, le doré de la lumière et le rouge... Ben le rouge, c'est tout un poème cette couleur, faudra y revenir à un autre article. Ca peut être une couleur terrible ou bien bénéfique. En tous cas, c'est une couleur puissante.

2008_clown_tambour_500

 

L'imagerie de Saint Nicolas l'accompagne d'un élément cylindrique qu'on a avec le temps assimilé à un tonneau et qui contient trois petits personnages dont la légende a fait des enfants qu'il aurait tirés du saloir et rescussités.

Il y aurait beaucoup à dire sur les différents éléments de cette légende (le chiffre trois, le tonneau, la résurrection, la couleur rouge) et peut-être même une comparaison celtique à faire... Mais pas aujourd'hui, ça serait trop long.

La tour qui, avec le temps devient un tonneau se retrouve chez Sainte Barbe (patronne des artificiers) mais elle, c'est la tour où elle a été emprisonnée, et donc pas de petits personnages dans le tonneau pour intriguer qui que ce soit.

Bien évidemment, avec les siècles, l'iconographie a fixé l'image du tonneau de Saint Nicolas... Inutile d'aller chercher une tour éventuelle autre part que dans la statuaire un peu ancienne. Eventuelle, dis-je... Car les tonneaux médiévaux étaient moins renflés que les nôtres, donc... Il n'en reste pas moins que des nombreuses légendes de saint Nicolas, celles portant sur des prisonniers trouvent plus aisément une source que celle portant sur les enfants au saloir. La transformation tour-tonneau a-t-elle été faite entièrement par erreur ? Ou bien n'y a-til pas eu assimilation tout à fait consciente d'éléments proches les uns des autres ?

Saint Nicolas, patron des enfants et des écoliers est réputer récompenser la bonne conduite... Mais uniquement la bonne conduite ! Et derrière lui marche le Père Fouettard, qui vient châtier ceux qui le méritent.

Une date où toute rencontre est possible, le 6 décembre, comme Halloween ? Le pire comme le meilleur ?

 

Trouvé ça en cherchant des images... Alors je le poste

C'est le bonus de Saint Nicolas...

 

*

*

On est le 5... L'accrochage des chaussettes, c'est ce soir ! Mais seulement pour les enfants sages...