P_MoyenAge

Gillebert de Berneville

Milieu XIII° siècle

*

De moi dolereus vos chant.              De moi, de ma douleur, vous chante.

Je fui nez en descroissant,              Je suis né par lune décroissante,

N'onques n'eu en mon vivant              Et n'eus jamais de mon vivant

Deus bons jors.              Deux jours bons (se suivant)

J'ai a nom Mescheans d'Amors.              On me nomme Malchanceux en Amour.

*

Adés vois merci criant:              Ainsi vais réclamant grâce :

Amors, aidiez vo servant!              Amours, aide ton serviteur !

N'ainc n'i peu trover noiant              Mais jamais n'y ai trouvé le moindre

De secors.              Secours

J'ai a nom Mescheans d'Amors.              On me nomme Malchanceux en Amour.

*

Hé! Trahitor mesdisant,              Ah ! Traitres bavards !

Com vos estes mal parlant!              Comme vous avez parole mauvaise !

Tolu avez maint amant              Vous avez volé (ainsi) à maint amants

Lor honors.              leur honneur.

J'ai a nom Mescheans d'Amors.              On me nomme Malchanceux en Amour.

*

Certes, pierre d'aÿmant              Certes, la pierre d'aimant

Ne desirre pas fer tant              Ne désire pas le fer autant

Con je suis d'un douz semblant              Que je suis d'un doux sourire (ou visage)

Covoitoz.              Désireux.

J'ai a nom Mescheans d'Amors.              On me nomme Malchanceux en Amour.

*

La lune est accusée de bien des choses...

Ici de jouer sur la chance en amour, et sur l'influence des jaloux et des traitres qui contrarient les passions.

Le trouvère s'est, comme les chevaliers des romans, donné un surnom, en rapport avec sa vie et ce qui la marque le plus. Non des exploits grandioses arme au poing, mais la déveine amoureuse.

*

Traduction perso.

Il se peut que vous trouviez dans un livre un texte un peu différent.

Un peu...