29 septembre 2010

Faust et compagnie

Le terme "sage", au moyen-âge (celui des romans, des fabliaux, des universités et des chevaliers), est à traduire par "savant". On n'image pas, alors, que celui qui détient la connaissance puisse ne pas être sage. L'étude des sciences ne peut que conduire à la sagesse de l'âme. C'est ainsi. Et c'est comme ça, même si, pour nous, ça peut sembler naïf... Il est, bien sûr, à cette époque, une sagesse très particulière, et qui est "hors catégorie". Je parle de celle des artistes, et principalement des... [Lire la suite]

22 septembre 2010

Serpentes et serpents

Les fées serpentes sont assez nombreuses, dans le folklore, les contes et légendes et les vieux récits. La plus célèbre de toutes est sans doute Mélusine, fée poitevine (mais qu'on signale en bien des lieux) ancêtre des Lusignans. On les représente avec une queue serpente, parfois deux. Dans les traditions anciennes, elles ont très souvent des ailes. Moins souvent dans les plus récentes. Chose fort étrange, si on parle beaucoup de ces fées dans les sus-cités récits, on parle bien plus rarement de leurs époux ou congénères... [Lire la suite]
15 septembre 2010

* Jeunesse

  Il s'est levé tôt. Le vent encore nocturne lui caresse le visage. Les doigts brumeux de la blanche dame du petit matin ne font pas encore briller sa chevelure. Il respire l'air vif. Il n'a pas froid. Il est à l'âge de toutes les forces, de toutes les vigueurs, de toutes les insouciances, aussi, et même, de tous les rêves. Il ne craint plus les gémissement des forêts que le vent apporte, comme autant de présages funestes. Il veut voir ce qui est au-delà d'elles, et il ira le voir. Le vent ne l'en écartera pas.  Bien au... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 septembre 2010

Arboulastre

Un "arboulastre", c'est une "tarte aux herbes". C'est l'ancêtre direct de la flammiche aux poireaux, spécialité du Pas de Calais et des quiches à l'oignon que vous avez sûrement déjà achetées en surgelé (non? jamais? ah bon...) Tout d'abord, il faut préparer une pâte brisée... Vous pouvez l'acheter toute faite, mais c'est meilleur quand on la fait soi-même, et ça n'a rien de difficile. Vous étalez ça bien plat, et vous le disposez dans votre moule (ou même, vous faites comme moi quand je veux faire vite et efficace: vous l'étalez... [Lire la suite]