C'est complètement absent du premier épisode, qui se déroule de manière quasiment intégrale en intérieur, mais les sources et rivières seront très présentes dans la "Geste". C'est vrai que c'est un peu dommage de les avoir exclues de GRISANDOLE, mais l'eau y figure quand même, via quelques images en bord de lac ou de mer et via les coupes et bassines remplies d'eau employées par Myrdin et ses élèves pour voir l'avenir.

Mis à part le paysage de lacs du royaume de Morrha, partout où l'eau est présente, dans la Geste, elle est un peu différente de ce qu'elle pourrait être via les sources et rivières.

(Là, je regrette que la double page se passant dans le royaume des Lacs ne soit pas encore finie de coloriser...)

Notez qu'on se rattrappe un peu si on fait jouer les étendues d'eau salée. Les rivages marins, en effet, sont assez sollicités... Mais ça n'est pas vraiment pareil. L'eau de mer est plus dangereuse et (beaucoup) moins fertilisante !

L'eau est une frontière. Sa surface marque l'une des manières d'entrer dans l'Autre-Monde.

2009-07-09-a

Dans la tradition arthurienne, la dame du Lac remet à Arthur une épée, et cette épée, à la fin de l'histoire, est rejetée à l'eau: elle retoune dans l'Autre Monde.

2009-07-09-b

Dans le 2° épisode... L'eau est encore moins présente. Elle apparait, certes, discrètement, via, par exemple, une source, mais cette source n'est pas vraiment actrice de l'histoire. Seulement lieu de l'action (lieu sûrement magique, mais ?)

Dans le 3° épisode, auquel j'ai commencé à réfléchir sérieusement et qui se verra bientôt mis en travail (sitôt que j'aurai l'occasion de gribouiller en voiture sur de très longues distances, vu que le 2° épisode est trop avancé pour jouer à ça avec lui), l'eau est, par contre, non seulement présente mais indispensable et actrice importante. Elle est la mère, l'ancêtre, la protectrice, celle dont sont hérités des pouvoirs magiques.

Et dans le 4° ? Alors là, je sais pas... Vu que je n'ai pas encore certitude de quel épisode sera le "numéro 4".

 

GHT-02, Page 5 >>>>> 

*

*

Ce blog a assez peu de commentaires... Ca, vous n'avez pas besoin que je vous le dise pour le constater. Ca s'affiche dans la marge.

Mais, quand même, je le tiens vaillamment, encouragée en ça par mon panneau de statistiques qui a l'air de dire que, quand même, y'a de la fréquentation et que, donc, je ne me donne pas du mal pour des prunes (ou pour des cerises).

Tout ça pour quoi ?

Hé bien, tout ça pour vous annoncer que ce 21 juin, le blog a atteint le joli record de 42 pages vues en une journée, pour 37 visiteurs.

Solstice ? Ben, oui et non... L'article sur le solstice n'a pas eu trop de succès ce jour-là. Il en a eu plus le lendemain (des retardataires?).

Donc, youpii, cocoricooo, etc. et bien entendu : continuez à venir nombreux !

Si vous pouviez, en plus, commenter un peu... Mais là, j'en demande trop, moi...

Merci à mon panneau de stat', et merci à vous ! C'est encourageant !

*

*