Les cygnes, dit-on, volent toujours par deux et volent même en hiver.
Pour cela, les celtes voyaient en eux la forme prise par les servantes des dieux pour visiter notre monde. Elles auraient été toujours deux et toujours proches parce que reliées par une chaîne d'or (matériau impérissable et pour cela divinisé par toutes les cultures) invisible à nos yeux de mortels.

2008-12-17-a

On les nommait "bandids" (femmes du "sid") ou "banshees" (femmes-cygnes).

Oui, oui... Cette même banshee qui est devenue, au fil des siècles, un fantôme de présage assez sinistre (clik ICI pour wiki)... Quand on y réfléchit bien, elle n'a pas beaucoup changé. Mais elle s'est chargée d'une tonalité psychopompe quasi-inévitable et de plus effrayante (bizarre, ça, qu'avec la christianisation, on se mette à avoir peur de la mort....)

Sûrement, la couleur de leur plumage n'est pas non plus pour rien dans cette mythologie tant le blanc parfait est rare dans la nature et tant la rareté de cette non-couleur lumineuse a, de tous temps, marqué les esprits.

2008-12-17-b


La mythologie celte est remplie de créatures animales de couleur blanche alors que ne n'est pas leur couleur habituelle... Que penser, donc, du cygne, qui est (sauf les cygnes noirs...), lui, toujours blanc ? Lui ? Ou elle ?
Comme le lièvre dans une tradition que le Moyen-Age a héritée de l'Antiquité gréco-romaine, le cygne, dans la tradition celtique est toujours féminin (Hé ? Faudrait que je voie à me renseigner sur les apparitions de lièvres dans les légendes celtes...

boule110

 Ca pourrrait être intéressant !)

Dans ma "Geste", les termes "bansids" et "banshee" ne sont pas synonymes.
Il faut, d'abord, distinguer le nom propre "Banshee", puis les bansids, dont elle fait partie et qui se reconnaissent à leur silhouette fantômatique et ailée et à la chaîne d'or qu'elles portent en collier, et enfin, l'ensemble des créatures faées du domaine de l'air et susceptibles de prendre forme d'oiseaux (on les nommera "scraettes" (mais je crois ne pas me tromper en disant que ce terme ne servira ni dans le 1°, ni dans le 2° épisode de la "Geste".)

 

Croiser sur son chemin une bansid peut se faire dès lors que le Monde Visible et le Monde Invisible se frôlent: en certains lieux, en certains temps ou bien simplement parce qu'un fait anormal est venu perturber la fragile frontière des brumes qui sont entre les Mondes.

*

 

L'homme que vous voyez sur l'image du haut n'est pas vraiment une de ces dangereuses rencontres qu'on risque de faire quand le Monde Invisible devient visible... Il est, par contre, un de ces malheureux qui ont fait l'amère expérience des malheurs qui peuvent advenir certains jours.

Par contre, le dessin au trait, lui, présente bien une banshee... Mais les banshee, autrefois, n'étaient pas forcément funestes, ni en rapport avec la mort. Celle-ci donne un médaillon à un enfant. Est-il magique ? A-t-il une signification pour quelqu'un ?

*

*

*